Reproduction : 4 La ponte

 



Le mâle (à gauche) et la femelle (à droite) surveillent la ponte

 

 

Avant la ponte :

Avant que le couple ne ponde, on a quelquefois l'impression qu'il se dispute. L'un des deux vient percuter l'autre avec sa bouche. Je ne suis pas sur qu'il s'agisse toujours de disputes. Je pense qu'il s'agit fréquemment d'une sollicitation d'un des deux membres du couple vis à vis de l'autre. En effet, cette attitude apparente de dispute disparaît comme par enchantement si le couple pond.

Le déclenchement de la ponte.

Il faut d'abord insister sur le fait que les pontes sont relativement imprévisibles. Malgré tous les efforts faits, un couple peut rester des mois sans pondre. Un autre pour lequel rien de spécial n'est fait peut pondre toutes les semaines (dans le cas ou les jeunes ne sont pas gardés).

Les facteurs déclenchants :

Changements d'eau :
on dit que les changements d'eau déclenchent des pontes. C'est possible. Mais comme on fait des changements d'eau fréquemment dans un bac de repro pendant qu'on attend que monsieur et madame se décident, de façon à avoir l'eau la moins polluée possible au moment de la ponte, il est difficile, pour moi en tout cas, de savoir faire la part des choses.

La nourriture :
il me semble que le Tetra prima est un aliment qui favorise plutôt les pontes. Un facteur déclenchant quasi certain c'est de donner des artemias (congelés).

Autres :

quand on retire ses petits à un couple, cela déclenche souvent dans la semaine qui suit une nouvelle ponte. Mais il est vrai que quand on enlève les petits, on en profite pour bien renouveler l'eau et bien nourrir les parents qui se nourrissent moins quand ils s'occupent des jeunes. Difficile de savoir lequel de ces éléments provoque la nouvelle ponte.
Autre observation : quand dans un bac d'ensemble, un couple pond, les autres s'y mettent souvent aussi.




Ponte sur une vitre d'aquarium



Ponte sur un cône
L'eau au moment de la ponte :

PH :

Toutes les pontes que j'ai observées se sont faites en milieu acide (ph inférieur à 7). Mais les valeurs de ph observées sont très variables (de 4, ce qui est très bas, à presque 7).

Minéralité :

En ce qui concerne la minéralité, par habitude et parce que c'est ce qui se dit, mes couples en repro sont dans une eau assez faiblement minéralisée (1/10 d'eau de robinet et 9/10 d'eau osmosée alors que je maintiens les discus qui ne sont pas en repro dans un mélange d'eau plus minéralisé : 1/5 eau du robinet, 4/5 eau osmosée). Mais je dois à la vérité de dire que j'observe souvent des pontes (bacs d'ensemble par exemple) allant jusqu'à la nage libre des alevins dans une eau coupée normalement (1/5 eau du robinet et 4/5 eau osmosée).

Mon eau du robinet a une conductivité d'environ 750 micro siemens.
Le fait de mesurer la conductivité de l'eau des aquariums n'est pas extrêmement significatif. En effet, cette conductivité dépend non seulement de la concentration en sels minéraux présents dans l'eau, en particulier le calcaire, ce que l'on voudrait apprécier, mais également de tout ce qui est présent dans l'eau et entraine la présence d'ions : sels et acides organiques, acide carbonique ....


Les oeufs sur le cône de ponte.
Comportement pendant la ponte :

Débit de la pompe :

Quand un couple se met à pondre, je réduis très fortement le débit de la pompe du filtre. De peur que le courant d'eau provoqué par la pompe fonctionnant normalement n'entraîne les spermatozoïdes du mâle loin des ovules déposés par la femelle sur le cône, ou ailleurs. Je laisse ce débit réduit très longtemps. Je l'augmente très progressivement à partir de la nage libre. Je ne le remets à une valeur normale qu'après plusieurs semaines.

Changements d'eau :

De même, pour ne pas perturber les oeufs, les jeunes larves et la mise en place de la production de mucus nourricier, je ne fais plus de changement d'eau avant que la nage libre ne soit bien établie, avant que les parents ne nourrissent correctement leurs bébés, avant que les bébés n'aient bien compris où ils devaient aller se nourrir, ce qui n'est pas toujours immédiat.
Et quand je recommence les changements d'eau, j'y vais très doucement.

Nettoyage de l'aquarium :

Toujours dans le souci d'apporter le moins de perturbations possibles et de ne pas déranger le couple parental, le nettoyage de l'aquarium est suspendu dès que le couple manifeste son envie de pondre. Il reprend progressivement (nettoyage du fond de l'aquarium et de la mousse bleue en entrée du système de filtration) en même temps que les changements d'eau, sur la base des mêmes critères.


Les oeufs sur le cône de ponte.
Nourriture :

Une fois que le couple a pondu, je réduis fortement la nourriture des parents, car ils mangent, souvent, beaucoup moins. Il faut faire attention à ne pas leur donner une nourriture qui les incite à pondre, aussi bien dans cette phase que dans les phases suivantes et ceci jusqu'à ce que les petits et les parents soient séparés. En effet dès que le couple veut repondre, il cherche à supprimer sa portée précédente : les oeufs, les larves ou les jeunes bébés.


Sur les oeufs on commence à  apercevoir la tache noire
Quelques remarques :

Aspect des oeufs sains :

Les oeufs correctement fécondés et qui se développent conservent, avant de devenir des larves noires, l'aspect des ovules au moment de la ponte : ils ont un aspect jaune vitreux/translucide.

Premieres pontes d'un couple :

Pour un couple qui débute, ou pour un couple qui a été déplacé (couple qui pondait dans un bac d'ensemble et que l'on isole par exemple), les premières pontes ne sont en général pas bonnes :
  • oeufs blancs
  • petits nombres de larves
  • les parents ne s'occupent pas des larves
  • etc ...
Deux moments délicats :
  • la fécondation : les oeufs mal fécondés donnent des oeufs blancs
  • le passage à la nage libre : c'est souvent à ce moment la que les parents qui se sont correctement occupés des oeufs et des larves lorsqu'elles étaient collées à un support, cône ou autre, abandonnent leur bébés.
On observe ce phénomène (abandon) de manière quasi systématique si le nombre de larves qui arrivent jusqu'à la nage libre est très peu élevé.

Oeufs blancs :

Les oeufs blancs sont souvent mangés par les parents. Quand on pense que les parents mangent les oeufs, il faut bien vérifier qu'ils ne font pas simplement le ménage.
Les cas ou j'ai observé des parents éliminant les oeufs, les larves de quelques jours, ou les jeunes bébés étaient des cas ou il y avait peu d'oeufs, peu de larves ou peu de jeunes bébés.
Quand les oeufs blancs ne sont pas enlevés par les parents et qu'ils se couvrent de bactéries et de champignons, je mets du bleu de méthylène dans l'eau.


La femmelle ventile la ponte. Le mâle est derriere le cône.
Texte et photos (sauf indication contraire) : D Hy
copyright © DHy

Nous contacter

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Administration